Le 10 janvier dernier, l’Incubateur Midi-Pyrénées a réuni son Assemblée générale et son Conseil d’administration pour élire un nouveau Président, qui prendra ses fonctions le 1er février prochain.

Gcostecalde (002)Guillaume Costecalde, fondateur de PHYSIOGENEX puis d’UNIVERCELL-BIOSOLUTIONS, 2 sociétés accompagnées par l’Incubateur, succèdera ainsi à Pierre Requier, qui devient Président d’honneur : « Je suis heureux de transmettre cette Présidence à un entrepreneur et de maintenir ainsi cette spécificité de l’Incubateur Midi-Pyrénées. »

Après l’obtention de deux Masters à l’Université Paul Sabatier (le premier en physiologie et le second en génétique et biologie moléculaire) et d’un MBA de l’école de management Audencia à Nantes, Guillaume Costecalde démarre sa carrière dans l’accompagnement à la création d’entreprises technologiques au Génopole d’Evry. Entre 2000 et 2002, il travaille à l’Ambassade de France à Washington en tant qu’Attaché Scientifique pour les secteurs de la pharmacie et des biotechnologies.

De retour en France en 2003, il fonde PHYSIOGENEX, une startup spécialisée dans la validation préclinique des molécules pour le traitement de l’obésité, du diabète et des troubles cardio-vasculaires associés. Il dirige cette société jusqu’en 2009 avant de vendre ses parts à ses associés pour se consacrer à la création, en 2010, d’UNIVERCELL-BIOSOLUTIONS, startup spécialisée dans la production de cellules souches basée sur le site de l’Oncopole de Toulouse.

« J’ai eu la chance de bénéficier une première fois de l’accompagnement de l’Incubateur Midi-Pyrénées pour la création de PHYSIOGENEX. Même si j’avais déjà une première expérience entrepreneuriale réussie, j’ai souhaité intégrer à nouveau l’Incubateur pour la création d’UNIVERCELL-BIOSOLUTIONS afin de bénéficier du meilleur accompagnement possible et d’accélérer le lancement de mon projet  » explique Guillaume Costecalde.

Face à la multiplication des structures d’incubation et d’accélération de startups dans la région toulousaine au cours des dernières années, Guillaume Costecalde souhaite renforcer la visibilité de l’Incubateur Midi-Pyrénées, qui demeure la seule structure ayant à la fois une très forte expérience dans l’incubation de startups, avec 16 ans d’activité et plus de 200 projets accompagnés, et une véritable mission de service public.

« Au-delà de ma propre entreprise, j’ai toujours eu le souhait de contribuer au développement de l’entrepreneuriat en région, en m’impliquant comme mentor sur certains projets, voire au sein du conseil d’administration de jeunes sociétés innovantes comme GENOSKIN (startup accompagnée par l’Incubateur). La présidence de l’Incubateur Midi-Pyrénées est donc une suite naturelle et logique de cette implication ; c’est aussi une forme de juste retour envers la première structure qui m’a soutenu dans mon parcours d’entrepreneur » conclut Guillaume Costecalde.