Plus de 200 porteurs de projet ont intégré l’Incubateur. Plus de 150 chefs d’entreprise en sont sortis ! Quelques témoignages sur ce que l’Incubateur leur a concrètement apporté…

Feed-back d’Eric Charpentier, fondateur et président de Morning

L’Incubateur, la fabrique de startups, nous a permis de construire un projet nouveau. Avec l’accompagnement de l’équipe de l’Incubateur, nous avons pu opérer un pivot dans notre projet pour faire émerger « Payname » (devenu Morning).
Le suivi régulier nous a amené à structurer la démarche tout en offrant des moments d’échanges constructifs. Enfin, bien évidemment, l’enveloppe financière allouée a été tout aussi salvatrice. La justification des dépenses nous a obligé à les prioriser, et à alléger les besoins en trésorerie en début d’activité. Nous ne pouvons que souhaiter une bonne chance à tout ceux qui pourront bénéficier de l’accompagnement de l’Incubateur. En savoir + sur Morning

Feed-back de David Larcher, fondateur et président de Coovia

L’Incubateur midi-Pyrénées nous a donné l’impulsion de créer puis ensuite repenser notre business model pour avancer puis pivoter autour de notre concept initial.
Bien au delà d’un simple hébergement, l’Incubateur MiPy vous met au cœur de la machine « startup » pour apprendre ensemble et accélérer. Coovia ne serait pas là ou elle en est actuellement sans l’Incubateur MiPy. En savoir + sur Coovia

Feed-back de Fulvio Infante, fondateur et président de Intraspec Technologies

A la fin de ma thèse, j’ai eu la possibilité de valoriser mes travaux par la création d’une entreprise.

Seul face à ce projet, le CNES m’a mis en relation avec l’Incubateur. J’y ai trouvé un accueil professionnel et chaleureux. Ils ont su me guider tout au long de ce parcours sinueux, et m’accompagner dans ma transformation de jeune docteur en chef d’entreprise. J’ai suivi quelques formations qui m’ont ouvert les yeux sur la stratégie, le marketing et le développement commercial. Et puis je n’étais pas tout seul à m’être lancé. Échanger et partager avec d’autres créateurs est motivant et aussi rassurant parfois. A faire et à refaire sans modération ;). En savoir + sur Intraspec Technologies

Feed-back de Aymeric et Gaëtan, co-fondateurs de Naïo Technologies

Naïo Technologies et l’Incubateur : une longue histoire. Tout a commencé en 2010 quand nous pensions qu’il fallait un proto avant d’avoir des clients. Renvoi aux 22 !

Bon…Nous avons donc bossé notre couple produit/marché. 200 jours plus tard… Nous fûmes prêts à intégrer l’Incubateur. Enfin un bureau, une salle de réunion pour recevoir du monde, une machine à café, des vrais pros quoi !
Plus sérieusement, nous nous retrouvions avec d’autres entrepreneurs, partagions des expériences, des galères et des blagues. Nous étions accompagnés avec des formations, des réunions de travail, des suivis d’avancement, de la mise en réseau et des brouzouffes* (avec parcimonie)…Tout ça a été bien sur très utile et intéressant pour nous soutenir nos premiers pas et premières gamelles !

Dicton du jour : « Le succès c’est d’être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ». Winston Churchill

Nous avons quitté l’Incubateur début 2014. Les affaires vont plutôt bien, tant techniquement que commercialement et nous avons de belles perspectives, des galères bien sûr mais aussi toujours des supers moments, la vie quoi 🙂 ! En savoir + sur Naio Technologies

*des pépettes quoi

Feed-back de Benjamin Benharrosh, co-fondateur de Delair-Tech

« L’incubateur nous a apporté une grande aide en matière d’éléments extra-techniques. Cette aide fut importante et cruciale car nous ne l’aurions pas fait sans l’incubateur et c’eut été un tort ! Nous avons pu développer notre site web, participer à des salons incontournables pour se faire connaitre sur le marché… Merci à vous et si c’était à refaire, on le referait 1000 fois ! Notre seul regret : être sorti trop tôt… » En savoir + sur Delair-Tech

Feed-back de Luc Wathelet, co-fondateur de Wattlet

« Lorsque j’ai intégré l’incubateur, j’avais un produit quasi-développé mais je n’arrivais pas à trouver son marché. Grâce à l’accompagnement de l’incubateur, j’ai pu réaliser moi-même une étude de marché et identifié le marché prioritaire pour mon produit, et la manière d’y accéder.
J’ai trouvé au sein de l’incubateur des personnes avec qui échanger sur des sujets relatifs à la gestion d’entreprise, au métier d’entrepreneur ; découvert de nouveaux métiers comme celui de commercial, qui n’est pas franchement évident quand on vient du monde de la technique. Je me suis pris des claques mais j’ai toujours réussi à garder la tête hors de l’eau… Aujourd’hui, mon entreprise est sortie de l’incubateur mais je continue à solliciter ma chargée d’affaires en cas de besoins qui finalement sera toujours là pour moi et continue à m’apporter ce regard extérieur dont les entrepreneurs ont besoin parfois ;-). » En savoir + sur Wattlet